Le sourire est le pont

Notre vie entière repose sur notre façon de la regarder.

Du regard que l’on pose sur les choses de la vie. Sur les choses de notre vie. Sur nous.


Depuis le covid je dors beaucoup.

Je passe beaucoup de temps totalement « improductif ».


D’habitude je passe du temps à écrire, à préparer des programmes d’accompagnement, à poster sur les réseaux sociaux, à préparer des fichiers ressources pour mes clientes, à envoyer des mails à ma communauté...


Sans parler du livre!

Ou préparer de nouvelles formations. Et réfléchir. Et me faire coacher pour avancer, passer des paliers, changer de mindset, me former au marketing, aux réseaux sociaux, à l’écriture...


Et m’occuper de mon administratif…


Tout ça en me remettant personnellement et professionnellement en question, beaucoup et souvent, parce que c’est un peu une seconde nature chez moi.


Et que ça inspire mes articles et mes accompagnements aussi !

Et que je suis ce qu'on appelle une hypersensible.


Bref je suis plutôt une personne très occupée.

Je ne m’ennuie jamais.

Mais depuis mon covid… Je ne fais presque plus rien. Et je goûte à l’ennui…


Ma productivité est en chute libre. Et je m’ennuie… Et je goûte.


Et dans ces moments-là j’entends parfois mon esprit penser. Et toutes les histoires que je me raconte, de culpabilité, de peur, de projections toutes plus terribles les unes que les autres.

Sur moi et sur ma vie.


Comment je me traite aussi !! De fainéante ou de paresseuse...

Je me dis "c'est pas comme ça que tu vas réussir dans la vie Chrystèle"!!

J’en passe et des meilleures.

C’est pas clair et net comme je l’écris mais je vois les prémisses de ces pensées qui tentent de se faufiler.


Des fois je me fais avoir et je les laisse entrer.

Parce que je suis encore fatiguée et que j’ai perdu en maîtrise depuis mon covid… 


Et c’est une bonne chose et de ça aussi je vais vous en reparler !


Je me dis « oh allez juste pour voir toute l’histoire en entier ».

Et bam ! Je plonge dedans et je mets un temps fou pour remonter.


C’est comme quand je commence une série.

Je me dis « oh allez juste pour voir ce que c’est » . Et bim, je me fais la saison en entier et toutes celles qui suivent!!


Mais je finis par Voir. Je finis toujours par Voir.


Que j’ai au moins deux façons de regarder la situation.


Soit je la regarde avec des yeux d’amour (et d’humour aussi, ça va toujours avec), soit je la regarde avec des yeux de peur.


Et quand je laisse entrer la peur je perds l’amour et je perds l’humour aussi…

Je les remplace par les jugements.


En allant un peu plus loin dans l’analyse de ce qui se vit, soit je me laisse HAPPER par l’histoire, pour quelque raison que ce soit (fatigue, égo, habitude…), soit JE DÉCIDE de ce que je vais faire de l’histoire qui se pointe chez moi.


Je veux l’écouter ou je ne veux pas l’écouter ?

Je veux y plonger ou je veux faire autre chose de mes journées ?


Je choisis l'histoire ou je me choisis moi?


Les habitudes ont la vie dure.


Les habitudes peuvent rapidement se changer en peau de banane si on n’y prend pas garde. Un tant soit peu…


On peut croire qu’on est en train de décider alors qu’on se fait avoir par notre égo qui a pris les commandes de l’histoire.


C’est comme quand on plonge la petite cuillère dans le pot de chocolat en disant « juste un petit peu pour goûter… » Juste un petit peu mon oeil !


Alors oui on peut se faire avoir par nos « habitudes-peau de bananes », mais l’important est toujours de Voir sans jugements.


De Voir et de décider. De Voir et de rechoisir à nouveau ..


Et de savoir que si on y met la cuillère ou le petit doigt, on risque fort de se faire la moitié du pot de chocolat.


Que si on commence à regarder un petit peu juste pour voir le premier épisode, on risque fort d’y passer des heures selon le nombre de saisons!


Et c’est comme ça avec nos pensées… C'est tout pareil !!


Si on commence à les écouter juste pour voir, ces pensées qui jugent ou qui parlent de nos peurs comme d’une vérité, on risque fort d’y laisser notre sourire et notre volonté.


À un moment, et ça se passe sur une seconde qui peut se décider à chaque instant : regarde, fais une pause, fais un pas de côté et sème de l’amour, de la tendresse et de la douceur sur tes actes et sur tes pensées.


Et choisis à nouveau. Choisis-toi. Re-choisis-toi Et souris…


Parce que le sourire est le pont.


PS : Si jamais tu veux y voir clair, c'est à dire distinguer ce qui est de l'égo de ce qui est ta réalité ou TA vérité. Si tu veux rencontrer et écouter ton intime, ton âme et ton coeur... SI tu veux remettre aux commandes de ta vie celle qui sait ce qu'elle veut, mais que tu ne prends pas le temps d'écouter parce que tu as mis le doigt dans le pot de chocolat et que tu n'arrives plus à le sortir...

Appelles-moi! Tu sais comment faire...

Prends soin de toi!


PPS : si tu ne sais pas comment faire écris-moi dans les commentaires ou en mp, la séance Clarté pour voir comment je peux t'accompagner est offerte.


PPPS : appelle-moi AVANT d'avoir fini ton pot de chocolat...!