Et si...

Dernière mise à jour : 15 nov. 2021

Je sais que mes posts sont longs et qu’ils ne rentrent pas dans la logique marketing de la toile.

Je saiiiiiiiis !


Quand je prends mon clavier je me dis régulièrement, allez cette fois j'écris un petit truc court, concis, rapide et efficace... Cette fois-ci j’essaie vraiment.


Là j'ai une petite idée à partager, un truc, une astuce, une prise de conscience…


Caramba !!! Encore raté!! Mon astuce vient de se transformer en vision !!


Et hop les mots m'entrainent dans leur danse, leur rythme et leur chevauchée fantastique.


Alors je lâche prise sur les « il faut, je dois », les « je devrais, j'aurais dû », chers à mon mental contrôleur, jugeur et je l'avoue un peu rabat-joie.

Oh il n’en fait pas exprès mon mental d’être rabat-joie..

Quoi que...

Il est là pour me dire ce qui est bien et ce qui est mal..


Il compare, il juge et il jauge.

Il essaie de me garder en sécurité pour ne pas que je souffre de désillusions, de rejets ou de doutes.


Ce faisant il m'oblige à me rejeter moi-même pour coller à des stéréotypes de réussite ou de marketing.


Il voudrait bien que je rentre dans les bonnes cases pour pouvoir dire ensuite qu’il a fait tout ce qu’il faut et que si ça ne marche pas ce n’est pas de sa faute à lui, ni à moi donc, puisque lui c’est un peu moi et moi c’est un peu lui.


On est un peu liés tous les deux voyez-vous…


Il est rabat-joie je disais et peut-être que finalement c’est prémédité.


Parce que suivre sa Joie ça peut être vachement dangereux quand on y pense..


Ben oui, c’est quand même pas la Joie qui va me nourrir?

Ou me payer les factures?


Ce n’est pas la Joie qui va éduquer ma fille non plus, ça pourrait la rendre capricieuse !


Il faut des règles, des limites, du cadre, de la discipline, de l’autorité..


Il faut apprendre à se conformer parce que la Joie c’est pas sérieux !


Et la vie Madame, Monsieur, et bien c’est sérieux.


Ce n’est pas une mince affaire que de vivre, voyez-vous, il faut souvent s’obliger, baisser la tête, courber l’échine et se plier aux règles établies.


Même si on les trouve débiles, violentes, inutiles voire complètement improductives, les règles du jeu ce sont les règles du jeu.


Et on ne change pas les règles du jeu.


Parce que des gens importants avant nous, ont travaillé sur les règles de la vie et on ne va pas refaire le monde ni inventer le fil à couper le beurre.


Ben non on ne va pas.


Parce qu’on a appris à respecter les règles nous.


Et si on s’en éloigne un tant soi peu, notre mental bien éduqué nous rappelle à l’ordre.


Nous rappelle que la vie c’est sérieux et que désobéir aux ordres c’est dangereux.


Ça pourrait remettre en cause nos repères de sécurité.


Ça pourrait même remettre en cause toute notre vie.


Et les gens bien intentionnés qui nous entourent pourraient ne pas comprendre et nous regarder bizarrement...


On oublie souvent que si on obéit aux règles, c’est juste par habitude.


On a oublié qu’on n’était pas obligé…


Qu’on a le droit de suivre notre Joie.

Que c’est une autre règle du jeu.

Que c’est un autre Jeu.


Et que personne ne va en mourir.


Alors si on tentait de faire de cette vie une expérience, un jeu, une pièce de théâtre, un film?


Si on essayait de faire de notre vie un film dont le scénario serait écrit par nous ?


Si on écrivait nos propres règles de vie ?


Si on essayait de croire que La Joie est peut-être en fait un truc hyper important.

Et que même elle pourrait être une clé ?


Que la suivre pourrait nous emmener sur des chemins tellement étonnants de beauté ?


Ce serait quoi le risque?


Ce serait quoi le risque d’écrire juste ce que je veux, comme je veux, quand je veux?


De faire des textes longs comme le bras ou comme la pluie un jour d’été ?


De me faire simplement plaisir, de laisser mes doigts sauter de joie sur le clavier pour qu’en sorte une mélodie, une danse, un rythme, propre à ouvrir les portes de l’infini?


Juste pour voir....


Un des synonymes de rabat-joie c’est « éteignoir » .


Si on essayait de laisser briller la lumière qui pulse en nous depuis la nuit des temps pour éclairer le monde de tous nos feux de Joie...


Et si....